Bali, l′île de la découverte de multi-facettes




Située à mi-chemin entre l’Asie du Sud est et l’Océanie, Bali a émerveillés les touristes pas uniquement par sa culture extraordinaire avec une population de gentillesse irréprochable mais aussi par ses fabuleux paysages, ses magnifiques rizières à perte de vue, ses plages paradisiaques de sable blanc et de sable volcanique que l’on pourra apprécier paisiblement en mode farniente ou itinérant. Ainsi, Bali c’est aussi une destination où se réalise la possibilité de combiner tous les plaisirs : des plages, des rizières, de montagne et de volcans, de culture, art de vivre de la population… tout en profitant de la diversité des cuisines locales. Par ailleurs, pour explorer toutes les particularités de cette île, ce n’est pas besoin d’effectuer un grand trajet dans la journée en raison de sa petite taille relativement restreinte.


   Art de vivre exceptionnel

L’admiration principale de Bali survient en particulier de l'observation de la vie quotidienne. La capacité subtile de concilier une discrétion avec une curiosité peut développer un caractère énormément chaleureux et accueillant sur les Balinais en restant ancré dans la façon exceptionnelle de vivre et de penser, dans la culture religieuse, and dans les coutumes. La prédisposition de gérer toute influence étrangère fait aussi un point d’exception dans l’esprit des Balinais. Les offrandes de tous les jours, les cérémonies et les fêtes religieuses s’effectue en fonction du système calendrier pour les jours et les moments de bon augure. A partir des villes et lieux touristiques jusqu'aux villages les plus écartés, les Balinais sont très respectueux de leurs traditions mais aussi bien accueillants aux étrangers.
La religion hindouiste qui occupe le quotidien des Balinais est adaptée et enrichie des influences de croyances indigènes du passé si bien qu’elle paraît beaucoup différente de sa sœur aînée pratiquée en Inde. Cette religion pacifiste est extrêmement complexe et fascinante mais à même d’assurer l’équilibre de l’île depuis toujours. Ainsi, lorsqu’un désordre social à cause de certains mouvements politiques et religieux peut se manifester dans certaines régions de l’Indonésie, Bali reste certainement paisible et tranquillisante. Cette situation harmonieuse, jointe à la venue des touristes plus en plus nombreux fait conscientes les Balinais qu’ils ont de la chance d’habiter le plus bel endroit du monde dont ils sont légitimement fiers. Ce n’est pas seulement tout ça, ils sont aussi ravis d’accueillir des touristes en les faisant partager leur fierté de leur pays.


   Manifestations artistiques à l’ infini

Outre sa population chaleureuse et accueillante, Bali c’est aussi un coin où se révèlent très nettement dès que l’on y met le pied des aspects artistiques dont ne s’échappent guère des touristes même pas un moment. Cette manifestation artistique ne se limite pas simplement à des moments particuliers mais se présente dans toutes les circonstances : à partir des moments journaliers jusqu’aux grandes occasions des fêtes cérémoniales, que ce soient dans les musées, dans les temples, dans le marché ou dans la rue. L’inexistence de mot « art » ni « artiste » en balinais explique bien que l’art est une caractéristique intrinsèque à chacun et il fait partie intégrante de la vie quotidienne des Balinais.
L'activité et la création artistique, que ce soit au sujet de la musique, de la danse, de la sculpture, de la peinture, de l’architecture ou de la confection des offrandes, sont considérées plutôt comme une sorte d’obligation collective de la société qu’un effort conscient ; il s’agit de faire les choses plus jolies. Ainsi, une offrande arrangée de façon exquise, le mouvement gracieux de danse, le son d’un rythme musical, tout cela contribue à l’harmonie du monde. De même, un sculpteur travaillant la pierre du portail d’un temple ou une danseuse prenante part à la représentation de danse au cours de la fête d’un temple est simplement un « acte de dévotion » aux dieux qui descendent du ciel à assister à leur cérémonie. C’est sans doute cet esprit étant l’un des facteurs essentiels suscitant la prolifération de la vie artistique à Bali … !


   Une diversité des saveurs culinaires

A Bali les possibilités de déguster des variétés des goûts culinaires sont multiples : à partir des plats les plus simples et courants comme nasi goreng (le riz frit avec légumes ou de la viande surmonté d’un œuf sur le plat), saté (petites brochettes de poulet ou de porc à la sauce de cacahuète) ou gado-gado (mélange des légumes, pâtes de soja et beignet de crevettes…) jusqu'aux cuisines locales très raffinées avec la sauce de toutes les épices naturelles dont la préparation est assez longue comme babi guling (cochon de lait à la broche) prenant quatre heures à préparer, bebek tutu (canard cuit à la braise) d’habitudes demandé de la veille ou ikan pepes (poisson cuit à la braise dans une feuille de bananier). Quelque soit le type de cuisine balinaise que vous recherchez, le riz est toujours là en tant que compagnon permanent. Les Balinais savourent aussi de tout ce qui est sucré entre autres pisang goreng (beignets de banane), nanas goreng (beignets d’ananas) ou bubur (pudding de riz noir au lait de coco et du caramel).

Bali – tous les coins pour s’adonner à tous