Bali : une mosaïque de l’archipel indonésien






Bénéficiant de l'emplacement au cœur de l’archipel indonésien entre Java à l’Ouest et Lombok à l’Est, Bali fait la porte d’entrée touristique principale de l’Indonésie en nombreux visiteurs. Avec toutes ses particularités – de la magnificence de ses paysages, l'agrément de son climat, jusqu’à l'originalité de sa culture, Bali est sans doute une destination principale de l’Indonésie, peut-être unique du monde. En coulisse de ses images de rêves, Bali est un véritable paradis tropical qui abrite une population chaleureuse et accueillante dont la vie est dominée par la tradition et la spiritualité animée par les fêtes et les cérémonies impérissables.


Avec une superficie totale de 5.640 km², Bali correspondre à une taille moyenne d’environ 140 kilomètres de long sur 85 kilomètres de large, au milieu de laquelle traverse la chaîne de montagnes volcaniques centrales de l’Ouest à l’Est se terminant au point culminant du mont Agung de 3.114 mètres. Grace à cette chaîne volcanique, l’île de Bali parait découpée en deux plaines inéquitables : la plaine du Sud, plus large et plus fertile où s’étendent largement des rizières et se concentrent la majorité des habitants, et la plaine du Nord plus petite et moins humide. Faisant partie intégrante de l’Indonésie, Bali est une des 33 provinces du pays dirigé par un gouverneur, supervisant 8 kabupaten (départements) qui correspondent aux anciens petits royaumes et une municipalité de Denpasar, la capitale de Bali.


Grâce à la fertilité de sa nature et le savoir-faire de ses habitants, Bali a depuis longtemps élaboré une riziculture à l’irrigation très productive (généralement deux à trois récoltes par an). Des nombreuses rizières qui occupent la plaine côtière du Sud et remontent en escalier sur les flancs des montagnes constituent un paysage spectaculaire fait main. De même, les travaux de l’irrigation et de la distribution de l’eau à travers les rizières sont effectués par des coopératives (subak) responsables du contrôle du cycle de la riziculture. Le riz, qui sert à la fois de l’objet d’agriculture et de culte, constitue une alimentation de base ainsi qu’une moule de la culture balinaise.


Prospérant sur la nature généreuse et le tourisme, Bali aujourd’hui avec ses 3.6 millions d’habitants est l’une des régions les plus prospères d′Indonésie. Au milieu de la phénomène de mondialisation, les Balinais peuvent constamment jouir de la modernité qui les envahit tout en sauvegardant de façon exceptionnelle leur identité, leurs traditions ancestrales et leur art de vivre à partir des ruptures extérieures. Bref : avec toutes ses richesses et sa qualité particulière, Bali est une « mosaïque » au sein de l’archipel Indonésien qui n’arrête guère de rayonner ses mystères éveillant le désir des voyageurs d’en dévoiler et d'en partager.



RÉTROSPECTIVE DE L′HISTOIRE DE BALI